// ACTUALITé //

A vifs, entre-deux champs du corps.

Yannick Carlier présente des œuvres appartenant à son cycle Chaoïdes. Photographie, peinture et dessin s'y télescopent, pour affirmer une signification métamorphosée. Au travers de différentes thématiques, sa plastique tente de rendre tangibles les mutations qui s'opèrent. Son trait sculpte la surface pour y ouvrir des espaces autres. Là où les concepts, les sentiments, les affects deviennent indiscernables. Là où les absences deviennent présentes. Il agit comme un tailleur retaillé retaillant.

Stéphanie Jacques noue les parois trouées de ses sculptures pour rendre visible l'intervalle entre l’intérieur et l’extérieur. Ses volumes ouverts sont construits à partir d'un vide. Elle présente ici un nouveau groupe de sculptures appartenant au cycle Ce qu'il en reste. Cette série montre des figures humaines debout fusionnant avec des espaces générés par des expériences traversées. Autant de tentatives pour interroger la dimension spatiale du psychisme.

GALERIE STEPHANIE JAAX
Exposition du 11.11 au 18.12.2022
Ouvert du mercredi au samedi de 14h à 18h,
ou sur rendez-vous


galerie-stephanie-jaax.com
contact@galerie-stephanie-jaax.com
+32(0)474 90 26
Rue Joseph Stallaert 4, 1050 Brussel